Société

Ma petite histoire à vélo

Il y a des années, pendant mon enfance, quand je devais avoir entre 7 et 8 ans, je vivais dans une petite parcelle à Baixa (aujourd’hui Mutamba) dans la ville de Luanda. J’ai appris à faire du vélo là-bas, au milieu d’une rue, surplombée d’une pente assez impressionnante pour moi. Je passais des heures à descendre cette pente dans un seul but: aller le plus vite et le plus loin possible.

On est tous Charlie Hebdo ( première partie)

Tous les mots ont été dits et l’on ne sait plus lesquels choisir pour décrire ce que l’on ressent après l’attentat contre Charlie Hebdo. C’est que tous les mots sont justes : révoltant et odieux. Horrible et injuste. Injuste comme peut l’être toute action terroriste, technique de guerre qui frappe, hors du cercle des combattants, des civils innocents.

Libération de Serge Lazarevic : un sentimentalisme français de trop

Serge Lazarevic accueilli chaleureusement par François Hollande à sa descente de l'avion. (Christophe Ena/AP/SIPA)

Serge Lazarevic le dernier otage français dans le monde a été libéré il y a 72 heures. Le mercredi 10 décembre, à sa descente d’avion à l’aéroport de Villacoublay, j’ai été touché par l’émotion de retrouvailles et j’ai même dû écraser une larme de compassion après les accolades qui s’en sont suivi.

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE