L’énigme Ibrahimovic

Ibrahimovic Au terme d’un match à suspense, Paris, qui s’est fait peur après la pause, s’est imposé à Saint-Symphorien face à Metz, grâce à Lavezzi. Cela peut paraître étrange, mais au cours du match j’ai été dérangé par l’énigme Ibrahimovic qui, depuis son retour, passe beaucoup de temps à grommeler et maugréer ses coéquipiers pour mieux excuser ses errements sur le terrain. La question que je me pose est simple: Après six semaines d’absence, Ibrahimovic pourra-t-il revenir à ce niveau d’excellent auquel il nous avait habitués depuis son arrivée, à l’été 2012 ?

Il n’est secret pour personne, le colosse suédois va mal depuis son retour. Moins décisif, moins tranchant et peu rayonnant sur le terrain. Contre l’OM, à quatre reprises, Ibrahimovic balle au pied avait refusé de faire la passe à Cavani ou Lucas, mieux placé que lui, préférant tenter sa chance, par tous les moyens, contre l’esprit du jeu, contre le football, contre l’esprit d’équipe et contre le collectif. Samedi contre Metz, le suédois moins en forme a récidivé une fois de plus, répugnant à jouer pour les autres. Très égoïste, il a été incapable de jouer collectif lors de phases de jeu où la passe s’imposait plus que le tir. En clair, j’ai eu l’impression comme si le suédois voulait lancer un message à ses coéquipiers, les rappelant que le PSG, c’est Ibrahimovic, rien que Ibrahimovic et tout le monde pour Ibrahimovic.

Cette situation m’a rappelé celle du Barça, la saison dernière, avec un Messi (comme c’est le cas d’Ibrahimovic) tout feu, tout flamme qui dictait sa loi et qui marquait but sur but, puis a fini par se blesser à force d’enchainer les matchs. Alors qu’on s’attendait à ce que l’équipe s’écroule après la blessure de sa star, elle a continué à jouer superbement bien et est resté en tête de la Liga. Puis la star est revenue, vexée d’avoir vu l’équipe se débrouiller sans elle, elle voulait de nouveau être au centre de tout… et la suite des matchs s’est passé moins bien qu’avant car l’équipe avait trouvé d’autres automatismes. Résultat: Élimination en quart de final de la ligue de champion et perte de la première place de la liga. L’histrion égo-centré d’Ibrahimovic me fait craindre le pire pour mon PSG.

Je ne dis pas que le PSG va s’écrouler, mais à l’allure où vont les choses, l’énigme Ibrahimovic devrait être scruté à fond et versée au débat. Savoir si le vieux de 33 ans est blessé ou guéri. Guérison totale ou convalescence à mi-temps. Zlatan n’a que peu de temps pour dissiper les doutes, les interrogations et les supputations sur ses performances. En attendant ma question reste sans réponse.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *