Emploi : mon ressentiment le plus profond

Non, ce n’est pas un plaidoyer même si cela en a l’air, c’est tout simplement ce que j’éprouve au plus profond de moi après 6 ans de recherches intenses d’un emploi. J’ai 30 ans. Je suis ingénieur. Enfin, théoriquement. Oui, parce que dans la vraie vie, je ne suis qu’un demandeur d’emploi dépité. Après autant d’années dans ce tunnel sans fin qu’est le chômage, ma façon de voir les choses à quelque peu changé. (suite…)

9 Commentaires

  1. Et si tu changes de stratégie, en essayant de vendre ce que tu sais faire le mieux. Et si tu ne cherches plus un job, et que tu décides d’inventer un pour toi? n’est-il pas possible d’innover, de créer ta propre voie. bref, je me demande si effectivement à chaque problème, il n’y en a pas une solution.

    1. Bonne solution, peut être. Mais je vis dans un pays (Angola) où les députés ont pris le plaisir de voter que des lois de prohibition. Alors il ne me reste que l’informel. Mais là aussi c’est pas facil, parce qu’aucune banque vous donnera du crédit pour faire l’informel. Alors je trinque.

  2. A force d’essayer, de tenter des trucs, d’inventer n’importe quoi, de ne pas peur de rencontrer des gens, tu finiras quand même par briser ces chaines. Car rien n’est éternel. il faut avancer, continuer de frapper toutes les portes et tu finiras par trouver quelques choses.

    1. Merci pour l’encouragement, le fait de publier ce billet ne signifie pas qu’on n’a abandonné. Seulement je voulais faire voir c’est que le monde de l’emploi aujourd’hui. Plusieurs diplômé pour très peu de poste. A qui la faute?

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *