Décapitation de Hervé Gourdel

Mondoblog est sous le choc, mais unanime après la décapitation ( le mot qui a manqué dans plusieurs billets) mercredi 24 septembre 2014 de l’otage français Hervé Gourdel, ce guide de haute montagne, qui a perdu la vie quelque part dans les montagnes algériens. Pour la majeure partie des billets paru ce 25 septembre, quatre ont parlé de lui et tous ont reçu un cachet spécial.

J’ai pris la peine de lire et relire les billets de mes confrères mondoblogeurs, qui ont abordé le sujet de manière différente, mais le plus frappant c’est leur conclusion. « Tu ne tuera pas au nom de la religion« .

De confession musulmane Tahrahembara monte au créneau avec un billet très court billet elle se dit « bouleversé » par cet acte et s’insurge contre les assassins d’Hervé Gourdel, condamne et se demande comment peut on tuer au nom de la religion, avant que @Sankis68 qualifie l’acte de barbarie rare, crime odieux et assassinat. Pour lui, les bourreaux d’Hervé Gourdel ne sont ni plus, ni moins que des faussaires de la foi musulmane, rien avoir avec l’islam. La bande dessinée de Jeff IKAPI en dit beaucoup, et renforcer davantage l’idée de @sankis68 et Tahrahembara,  » ça c’est de la folie ». « Des tueur et non de croyant » conclut @RogerLAS qui comme ces prédécesseurs lâche lui aussi cette phrase :  » aucune religion ne tolère l’atteinte à la vie humaine »

Ce que moi je crois est qu’aucune religion dans le monde appelle à tuer! Et personne n’a le Droit d’ôter la vie à son semblable. Si l’on doit se cacher derrière une religion pour tuer ce qu’on est un lâche.
Adieu Hervé.

20140926-003228.jpg

5 Commentaires

      1. Le plus important n’est pas le mot décapitation, mais la manière dont vous avez développé votre sujet, de mettre de l’encre dans ma plume aussi.

  1. Je suis Mme Tahra Hembara mais au point où nous en sommes je pardonne votre confusion .Avec ce que l’humanité subie aujourd’hui, ces drames.C’est vrai que mon billet était court mais le choc de cette horreur est long .Trop long il nous poursuivra tous .Il ni y’a franchement pas de mot pour qualifier cette horreurs.

    1. Je m’excuse d’avoir tout lier (votre nom), j’ai cherché votre compte Twitter malheusement je ne l’ai pás eu. Effectivement votre billet, court qu’il soit était profond de sens.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE